Mais pourquoi les majuscules ?

L’une des grosses critiques que j’ai rencontrée était celle-ci.

Enfin après celle-ci : oui, mais si tu ne notes les liaisons que lorsqu’elles se font, l’orthographe des mots n’est pas stable.

C’est donc pour avoir une orthographe de chaque mot plus stable quasi invariable , qu’en ortogrévsinte certains peuvent être finis par une lettre ne se prononçant quasiment pas, sauf dans les rare cas où une liaison se fait.

Du coup, j’ai besoin de distinguer, d’une part l’écriture normale qui permet la prononciation et, d’autre part cette fin intermittente, qui se prononce parfois, enfin qui pourrait se prononcer parfois.

C’est après de très nombreux essais que ce que j’ai trouvé de mieux, qui m’a le plus agréé fut le changement de casse et d’employer une majuscule.

Il est vrai cela rajoute un usage complètement nouveau aux majuscules.

Je rappelle que les majuscules ne servent déjà quasiment à rien. Certes elles sont utilisées pour noter la première lettre dans une phrase ou d’un nom commun. Mais cette différence s’entend-donc-t-elle ?

Si « mais » débute une phrase ou que j’emploie « mais » à l’intérieur d’une phrase, vais-je prononcer mais différemment. Non, donc du coup la majuscule est en elle-même inutile et je pourrais la supprimer.

De la même manière quand je parle de /piɛʁ/, que je parle de l’objet : une pierre ou bien d’un être animé prénommé Pierre, je vais les prononcer de la même manière, à l’oral je ne les distingue pas par leur prononciation mais par le contexte, la manière dont la phrase est construite et le sens de la phrase : Je donne un livre à une Pierre / A 6 ans, il a lancé ce gros Pierre, là, d’au moins 10 kg. Donc on pourrait ne pas employer de majuscule, puisque ce n’est pas distingué à l’oral, que l’on comprend en contexte et que même si on fait l’erreur de n’en pas mettre, on est parfaitement compris. Et si jamais, il y a le moindre doute, est-il impossible de poser une question.

Les seuls usages courants, que je connaisse, il semble qu’il y en ait d’autres sont :

  • dans les acronymes : ANPE, BTP, etc., mais il n’y a guère d’acronyme d’une seule majuscule en fin de mot
  • dans les bd ou en tchat/forum (très mal vu dans ce 2ème cas), pour symboliser les cris

Mais là encore je rappelle (à une variante près que je déconseille et n’ai même pas dû présenter ici) que c’est une seule majuscule en fin de mot, qui ne fait pas partie de la prononciation courante du mot.

Donc pour tout ce qui est prononciation courante du mot, les emplois actuels de majuscule/minuscule sont maintenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.